Index du Forum

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La pleine lune...
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Déplacements -> Sous-Marins
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Abbye
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 41
Localisation: Dans une ville trouée...
Féminin

MessagePosté le: Sam 3 Avr 2010, 11:43 am    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

Je déambulais tranquillement dans les rues étroites de ma petite ville. Personne. C'était bien étrange pourtant j'en connaissais la cause. Les gens de mon village ont peur de la pleine lune et crois que tout ceux qui se trouve a l'extérieur de chez eux peu avant que la lune ne se lève subira un sort terrible. Lequel? Je n'en ai aucune idée et personne ne l'a jamais su. Pourtant, il reste cloitré chez eux à attendre le lever du soleil de demain pour se renseigné sur se qui aurait pu se passer.
Je n'ai pas peur de se qui pourrait m'arriver. Je sais que personne ne voudrais s'en prendre a moi si le sort est de se faire kidnappé ou pire, tuer mais je sais que rien ne se passe les nuits de pleine lune. Tout le monde le sait et pourtant...
Mes parents non plus n'ont pas peur de ce phénomène c'est pourquoi il me laisse sortir se soir et, pour la première fois que j'ai le droit de rester plus tard a l'extérieur, je ne m'en priverai pas.
J'ai l'intention de monter sur mon plateau ce soir et d'admirer pour une première fois les étoiles. Ce sera assurément magnifique. Et, en plus, j'aurai la chance de voir la lune en toute sa splendeur. Ronde, clair, magnifique!
Je trésaille de futur bonheur mais je compte bien me garder la surprise. Je n'irai pas avant que le soleiel soit sur le point de se coucher. 2 bonheur en 1. Un fabuleux coucher de soleil et une lune ronde comme la terre.

_________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 3 Avr 2010, 11:43 am    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Myra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 3 Avr 2010, 05:52 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

J'arrivais dans une petite ville. J'étais totalement vidée. Je voyageais de villes en villes depuis quelques temps. Une légende de ce village captiva mon attention. Il fallait absolument être à l'intérieur avant que la pleine lune pointe son éclat. Et quoi encore ? Je cherchais une petite auberge...miteuse ou pas. Un bon lit ne me ferais pas de tort. Dormir sur le sol ? J'en ai ma claque. Personne dans les rues. J'entendis des bruits de pas. Je me cachais derrière une maison. J'observais la jeune fille qui, malgré la légende se promennait la nuit. Un sourire amusé se dessina sur mes lèvres. J'étais toujours aussi immature après ces longues années. Je m'avançais furtivement derrière elle. Je lui tapotais l'épaule. Elle sursauta.

- Que fait une jeune fille tel que toi dehors à la pleine lune ?

Un sourire malicieux sur les lèvres, je ne l'encourageais guère.

(Je sais c'est pas long comme texte...et Abbye si tu veux pas sursauter quand je te tapote l'épaule ça va ^^)
Revenir en haut
Abbye
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 41
Localisation: Dans une ville trouée...
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Avr 2010, 07:50 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

Une main se posa sur mon épaule aussi doucement que... qu'on oiseau se pose dans son nid. Le contact de cette main sur mon épaule me fit sursauter et je me retournai précipitamment. Lorsque j'aperçus la fille qui se tenait devant moi, je reculai rapidement de quelque mètre.
Elle ouvrit la bouche et demanda:

-Que fait une jeune fille tel que toi dehors à la pleine lune?

Je fut prise de panique. Elle avait l'air jeune. Une vingtaine d'année pas plus. Elle avait les cheveux long et blond presque blanc. Comparé a moi, elle étai vraiment très grande. Elle portait des habit sombre qui ne fit qu'aggraver ma peur...
Je repensai au horrible histoire que me racontais mes amis à propos des nuits de pleine lune. Certain de leurs récits disaient que des monstres hideux sortait de partout pour aller dévorer les gens qui marchait dans les rues tard le soir alors que la lune était complètement ronde. C'était assurément la pire histoire que j'avais entendu.
D'autre disait que des voleurs d'enfant kidnappait les marcheurs pour les revendre comme esclaves dans les villages inquiétants rempli de bandits ou les tuait simplement sur place.
En repensant à ses histoires, mon cœur éclata dans ma poitrine et la peur me figea.
J'eus l'immense envie de m'enfuir, de partir à toutes jambes, de retourner chez moi et de m'enfermer dans ma chambre. Je regardai autour de moi et me rendit compte que le soleil était sur le point de se coucher et que la pénombre envahissait les rues peu à peu. L'inconnu pourrait facilement me rattraper. Elle avait une tête de plus que moi et elle avait l'air (juste une impression...) d'être assez rapide...
Je n'avais aucune issue...
J'étais au bord du désespoir. J'aurais voulu lui répondre en tremblant et en bafouillant pour avoir l'air apeuré et qu'elle me laisse tranquille: «Qui êtes-vous..?» Mais, étrangement, je repensais au poisson et une autre voit s'ouvrit devant moi. J'eus une grande pousser de courage et je refoulai ma gêne. Je me redressait pour avoir l'air un peu plus grande que je ne l'était déjà. Chassant la crainte de mes yeux et de mon visage, je la regardai et, décider, lui demandai-je:

-Je pourrais vous retourner la question.

_________________


Dernière édition par Abbye le Ven 7 Mai 2010, 09:39 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Myra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 6 Avr 2010, 09:11 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

Elle paraissait très appeurée. Elle avait peut-être raison sur ce point. Je portais encore mes vêtements foncés. Un sourire amusé se dessina sur mes lèvres. Elle répondit à ma question d'une façon qui me surpris.

- Je pourrais vous retourner la question

- Bon, vous m'avez l'air plutôt jeune et puisque vous êtes là souhaiteriez-vous me tenir compagnie un moment ?

Je ne m'attendais pas qu'elle me réponde de cette façon. À quoi bon. Je jouais avec un mèche des mes cheveux. Elle ne répondit pas. J'éclatais de rire. Le silence me faisais un rôle d'effet. Je n'arrive pas à rester sérieuse lorsque le silence règne. Mon allure sombre contrstais avec mon caractère jovial et plutôt...disons débile. Les larmes au yeux, je tentais désespérément d'arrêter de rire.

- Je suis un peu étrange comme vous l'avez remarqué et je suis assez...euhm...agaçante

Elle se contenta d'un mutisme hilarant. Et oui...je ne suis pas du tout sérieuse. Ma petite tortue toujours tranquille, se mit à bouger dans ma manche. Je sais drôle d'endroit pour une petite bête et elle restera petite pendant encore deux ans. Après, elle deviendrais une énorme toture. Je la fit glissée dans ma main puis lui gratouilla le sommet du crâne. Un petit tic qui ne me lâchait pas d'une semelle. La jeune fille affichais un air interrogatif en regardant ma tortue d'un air cajôleur. Personne ne résistais à ma petite tortue.

- J'oubliais presque de vous demandez votre nom.

Elle releva la tête vers moi. Allait-elle me répondre ou pas ?
Revenir en haut
Abbye
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 05 Fév 2010
Messages: 41
Localisation: Dans une ville trouée...
Féminin

MessagePosté le: Ven 9 Avr 2010, 08:13 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

Sans répondre a ma question, elle me demanda:

-Bon, vous m'avez l'air plutôt jeune et puisque vous êtes là souhaiteriez-vous me tenir compagnie un moment ?

Puis,voyant mon air déconfit, elle éclata de rire. Est-ce que c'était de moi qu'elle riait? J'eus du mal a me contenir de ne pas crier devant celles qui était devant moi. Son rire me faisait presque peur. Pourquoi riait telle en plus?
Peut-être était-elle cinglé... ou débile... ou folle...
Je me décrispait lorsqu'elle m'avoua:

-Je suis un peu étrange comme vous l'avez remarqué et je suis assez...euh...agaçante.

J'eus moins peur d'elle en sachant qu'elle connaissais ses défauts et qu'elle ne les niait pas. Ma mère m'avait déjà parler d'une telle qualité et je savais que cette fille n'était sûrement pas du genre a s'inventer des défaut pour m'amadouer.
Puis, sortie de nul part une petite tortue apparue dans sa main. Qu'elle mignonne petite chose! Elle était ravissante. Mais que faisait une tortue dans la manche d'une... d'une fille comme elle?
J'affichais un air interrogateur mais je regardais la petite tortue d'une air cajoleur, complètement séduite par son petit minois.
La fille me fit sursauter en me demandant:

-J'oubliais presque de vous demandez votre nom.

Je la regardais, soucieuse. Pourquoi voulait-elle savoir mon prénom? Je me retenu encore de répondre quelque chose d'un peu trop directe et disons... malpoli. Répondre «Pourquoi?» ne devais pas être approprié... J'osai donc lui répondre:

-J'ai peur... de vous faire confiance... Comment le pourrais-je...

Je m'arrêtais et fixai le sol. Pourquoi est-ce que je bégayais autant... Je pris mon courage a 2 mains(palmé XD) et lui répondit:

-Abygaëlle. Je m'appelle Abygaëlle. Tu peux me tutoyer et m'appeler Abbye. Et... je veux bien passer un moment avec toi mais... je suis un peu presser...

_________________


Dernière édition par Abbye le Ven 7 Mai 2010, 09:40 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Fueuta
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 50
Localisation: Quelque part, suivi d'un Fa et d'un Do
Masculin

MessagePosté le: Ven 9 Avr 2010, 09:16 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

 Je commence à fatiguer, ça doit bien faire depuis hier soir que je nage, en plus du fait que, hier soir, j'était encore dans l'un des ces villages sans dôme... et je détestais porté ma chemise quand j'étais tout tremper. Quel amphibien je fais me direz-vous. Ouais ouais, je sais, réponderai-je. Après ces trois jours sans passer un secoude au sec, je rêve d'une ville assez importante pour qu'elle possède son dôme... je pourrai y jouer un peu de flûte et refaire mes réserves monétaires... Et voilà que cette petite bourgade se pointe devant moi. Si j'avais pas la conscience de me dire que je risque d'avaler une tasse, je crierais de joie . À la place, je soupire de bonheur... et ça fait de petites bulles qui partent de mes côtes et disparaissent en remontant la mer.

 Je traverse le dôme, il commence à faire nuit et personne ne se tient dehors. *Pas encore un de ces bleds qui croit aux monstres lunaires* Une petite voix ajoute *Tu devrais arrêté d'être aussi dédaigneux* Je me retourne vers le dôme et me secoue vigoureusement la tête avant de replacer mes cheveux d'un bref coup de la main, reproduisant plus ou moins cette tête "qui plaira aux petites filles" comme disait ma mère en lissant ma tignasse avant l'école, ignorant royalement mes plaintes juvéniles. *Non, faut pas penser à eux, ils méritent même pas tes pensées!* Bien, l'avantage c'est que d'ici demain, personne ne pourra me voir comme ça et je vais pouvoir faire sécher ma chemise et me balader seul avec mon tatou. LIBRE COMME LE COURANT! Je repère un petit parc ou je décide d'installer mon campement: je dépose mon sac, mon arme et tapote le bout de ma flûte pour en faire sortir l'eau. Je sort un petit bout de roulé aux algues et commence à le manger en me remémorant mes derniers enseignements pour ne pas les oubliers... comme je fais tous les soirs depuis maintenants 7 ans...
_________________


Dernière édition par Fueuta le Mer 14 Avr 2010, 07:09 pm; édité 2 fois
Revenir en haut
Myra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 9 Avr 2010, 09:43 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

-J'ai peur... de vous faire confiance... Comment le pourrais-je...


Je poussais un soupir de découragement. À ma grande surprise, elle répondit. (Sa en fait des surprises)


-Abygaëlle. Je m'appelle Abygaëlle. Tu peux me tutoyer et m'appeler Abbye. Et... je veux bien passer un moment avec toi mais... je suis un peu presser...


- Moi c'est Myra et où vas-tu d'un pas si presser ?


Elle n'eut pas le temps de répondre, qu'une silhouette passa près de nous. Je rangeais ma tortue dans sa poche habituelle. Je ne pouvais pas la laisser dans ma main encore plus longtemps.La silhouette que j'avais vaguement aperçu était un jeune homme. Enfin je croie que c'était un garçon. La seule chose que j'avais pu voir distinctement était un tatoue en forme de lézard ou de dragon. Je le suivi à pas de loup laissant à Abbye le choix de me suivre ou de rester là. Il se dirigea vers le jardin de la ville. (ou parc enfin moi je préfère le terme de jardin !) Je restais sous l'ombre d'une maison, observant l'inconnu. Je contournais le jardin en prenant soin de ne pas me faire voir. Je remarquais qu'il jouais de la flûte. « Première fois que je vois un flutiste dans ce village...enfin du changement ! » pensais-je joyeusement. Après m'être approché à moin d'un mètre sans me faire remarquer.


- Salut !


Un sourire paint sur le visage j'attendais qu'il réponde.
Revenir en haut
Fueuta
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 50
Localisation: Quelque part, suivi d'un Fa et d'un Do
Masculin

MessagePosté le: Sam 10 Avr 2010, 10:07 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

 *Ahhhh, les roulés aux algues.* Ça coûte presque rien, sûrement parce que c'est facile à faire, et pourtant, je pourrais me nourrir que de ça... D'ailleurs, c'est un peu le cas dernièrement, flutiste, ça paye pas des masses. Je dois bien avoir un peu maigri dernièrement, bien que je n'ai jamais été gros... En fait, ma situation actuelle doit sûrement juste metter en avantage ma musculature *Comme si ça importait* *Ouais, et quelle musculature* Je ferme les yeux en croquant mon repas frugal, pour mieu savourer ce petit plaisir de ma vie quand:

 - Salut!

 Je sursaute, manque de m'éttoufer, réussi à avaler en me donnant quelque coup sur la poitrine. Je prends une grande respiration. * Ouais, sur ce coup, t'as vraiment l'air ridiculement idiot.* *Bon, et adieu le moment de bonheur* Je me retourne vers mon interlocutrice: environ mon âge, yeux couleur de notre protectrice, cheveux, à mon grand étonnement, plus pâle que les miens, et habits dans les mêmes teintes foncées que moi. Habits... Habits!!!

 Je me retourne, de dos à elle et m'empresse de retrouver ma chemise et de l'enfiller. Ma gêne me frustre et cetet frustation déteint sur mon attitude:

 - On se connait?

 Avant qu'elle ne réponde, j'ajoute:

 - Et qu'est qu'une fille fait dehors, dans ce village, une telle nuit?

 - Un Menawan n'a pas peur des légendes, me répond-t-elle avec une bravoure digne... d'un enfant qui ce la joue.

 - Ah, ouais, géniaux les menawans...

 Je soupir en passant la main dans mes cheveux et mes épaules s'affaissent. Je croque une autre bouché de nourriture en l'ignorant royalement... mais elle ne lâche pas l'affaire et s'asseoit à-côté de moi. Au moins, elle a perdu son sourire... enfantin:

 - Pourquoi tu dis ça? demande-t-elle avec, soudain, beaucoup de sérieux.

 - Mmmmm? j'avale ma bouché en la regardant, avant de baisser les yeux. Oh... Pour rien...

 Je prends une autre bouché, mais j'ai perdu l'appétit soudainement.

 - Et puis, t'es qui toi? demande-je avec une mauvaise humeur soudaine.
_________________


Dernière édition par Fueuta le Mer 14 Avr 2010, 07:08 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Myra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 10 Avr 2010, 10:29 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

Je le regardais, lui qui devant moi manquait de s'étouffer. Je me mordit la langue pour ne pas éclater de rire. Il remit précipitament sa chemise d'un geste brusque trahissant sa frustration.

- On se connait ?

J'ouvre la bouche et me fait à nouveau interrompre. Je lui jettais un regard qui voulait dire quelque chose du genre : Je peux parler oui !

 - Et qu'est qu'une fille fait dehors, dans ce village, une telle nuit?

 - Un Menawan na pas peur des légendes. Dis-je avec insolence. À ma mauvaise habitude.



 - Ah, ouais, géniaux les menawans...

Il a osé m'insulté moi et notre chef !? Je prit un air buté. Je m'assois au sol brutalement. « Aïe...prochaine fois j'y vais molo la frustration » pensais-je.

- Pourquoi tu dis ça ? Répondis-je avec sérieux.
 
- Mmmmm?

Il s'empresse d'avalé sa bouché de ce je-ne-sais-quoi.

- Oh... Pour rien...

- Et puis, t'es qui toi ?

Décontenancée, je ne répondit pas maintenant.

- Une personne que tu as lourdement insultée ainsi qu'Odélide

Je m'étais exprimé durement. Cette fois-ci j'étais réellement en colère. J'avais à peine terminer mon apprentissage que l'on m'insultais.

- Et je suppose...que toi aussi tu es un Menawan ?

Je baissais les yeux au sol. Je ne savais pas pourquoi il avait dis une chose pareille mais cela m'étais bien égale. C'est sont opinion après tout.



 
Revenir en haut
Fueuta
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 50
Localisation: Quelque part, suivi d'un Fa et d'un Do
Masculin

MessagePosté le: Sam 10 Avr 2010, 11:48 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

 - Une personne que tu as lourdement insultée ainsi qu'Odélide

 Oh! je n'avais pas pensé à Elle. Non, je ne voulais pas l'insulté, Elle. *Je t'avais bien dit, d'arrêter d'être dédaigneux* Je me trouve vraiment idiot à mes heures, mais c'est plus fort que moi, quand je pense aux menawans, je pense à EUX, eux à qui j'aurait-en plus ressembler...


 - Et je suppose...que toi aussi tu es un Menawan ?



 Sa question me surprends, je relève la tête vers elle. Pourquoi un menawan insulterait-il les menawan! Et pourquoi, MOI, je serais un menawan?

 - Bien sûr que non! Je... je suis... trop jeune, oui! Encore trop jeune, pour être menawan... Ben, je suis pas si trop jeune que ça, mais trop jeune pareil...

 *Et trop impulsif, et trop hors-norme, et trop dédaigneux, et trop, et trop, et trop... incompris... et, SURTOUT, pas assez... Sen'Ken'!*

-... et, tu voix bien que je n'ai pas de maître à mes côté alors.

 Je soupir en rangeant le reste de mon repas dans mon sac. Cette fille vient vraiment de me gâcher ma soirée de rêve, mais je me montre assez courtoi pour ne pas le montrer... au prix d'un effort non-négligeable. CE sujet, me sort vraiment par les oreilles, mais c'est pas SON problème:



 - Je suis désolé si tu te sens insulté par ma remarque... (*Tu devrais apprendre à pas mettre les chapeaux qui te vont pas* *Non!*) ce n'est pas ce que je voulais faire. Je ne m'entendais juste pas... (*À encore entendre parler de menawans ici*) à rencontrer quelqu'un ici, surtout en pleine nuit avec certaines des légendes qui circulent et tout. Et, tu dois avouer que tu m'as pris par surprise, d'ailleurs, je suis sûre que tu as dû follement t'amuser tout à l'heure... mens pas, ça parraissait dans ton visage.

 Maintenant, je ne peux plus qu'espérer ne pas m'être fais une autre "ennemie" chez les menawans...
_________________


Dernière édition par Fueuta le Mer 14 Avr 2010, 07:06 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Myra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 11 Avr 2010, 09:46 am    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

Il leva la tête vers moi.

- Bien sûr que non! Je... je suis... trop jeune, oui! Encore trop jeune, pour être menawan... Ben, je suis pas si trop jeune que ça, mais trop jeune pareil...

-... et, tu voix bien que je n'ai pas de maître à mes côté alors.

- Je n'ai pas dit apprentie Menawan...j'ai dit Menawan à part entière

Il soupira et rangea ses affaires. J'haussais encore les sourcils. L'ais-je insulté ?


- Je suis désolé si tu te sens insulté par ma remarque...ce n'est pas ce que je voulais faire. Je ne m'entendais juste pas...  à rencontrer quelqu'un ici, surtout en pleine nuit avec certaines des légendes qui circulent et tout. Et, tu dois avouer que tu m'as pris par surprise, d'ailleurs, je suis sûre que tu as dû follement t'amuser tout à l'heure... mens pas, ça parraissait dans ton visage.

- Je m'amusais bien à m'obstiner avec toi !

Mon sourire de gamine revint.

- Et puis...je t'ai froissé en parlant des Menawan...alors excuse moi.

Je jouais encore avec une mèche de mes cheveux. Je n'avais pas voulu le froisser et il avait l'air d'avoir plutôt de la haine envers les Menawans...

- J'oublie toujours de le demander ! Sa devient une habitude ou quoi !?

Je serrais les dents et me clmais un peu. Cette attitude totalement enfantine n'avait pas autant déteint sur mes gestes depuis longtemps. Je repenssais à mes parents, refoulant mes larmes. D'une voix faible en esseyant de masquer mes sanglots je demandais :

- Quel est ton nom ?

Je me mordais la lèvre, la tête basse. Il n'avait surement rien entendu.








Revenir en haut
Fueuta
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 50
Localisation: Quelque part, suivi d'un Fa et d'un Do
Masculin

MessagePosté le: Dim 11 Avr 2010, 09:22 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

 -  Je n'ai pas dit apprentie Menawan...j'ai dit Menawan à part entière

 Ben justement, je lui ai répondu que j'était trop jeune pour être Menawan, donc reste que l'option de l'apprenti, ce qui nécessite la présence d'un maître, et que je ne suis pas non plus. Enfin, pas vraiment... plus ou moins... presque et presque plus... oh, et puis, vous savez bon...

 Après les excuses et tout le reste, où elle m'avoue avoir bien rigolé à-propos de moi et de ma scène d'étouffement, un long silence ce met à planer pendant lequel je vide mon esprit, aux risques de penser à EUX sinon. En pianotant sur ma flute, je lève la tête "au ciel": à-travers la couche marine, je devine la lune, blanche et ronde et je songe que je la préfère en croissant, même si, alors, je ne la distingue presque pas. Je rêve depuis toujours de voir les étoiles de mes ancêtres terrestes; ceux qui vivaient sans ailes, sans palmes et sans haines. Soudain, elle décide de briser le calme:

 - Et puis...je t'ai froissé en parlant des Menawan...alors excuse moi.

 Je la regarde du coin de l'oeil: elle joue nerveusement avec ses cheveux. Je veux lui dire que ce n'est pas grave, mais n'en ai pas le temps:

 - J'oublie toujours de le demander! Ça devient une habitude ou quoi !?

 Elle à l'air frustré et elle baisse la tête, je l'entends marmonner quelque chose.

 - Mmmm? Quoi? demande-je en me tournant. Eh, ça va?
 - Oui oui, ça va, répond-t-elle après un moment de réflexion.

 *Elle a l'air triste... Je compatis* Je compatis vraiment, j'avais pas prévu de blesser personne aujourd'hui. Je soupir.

 - Écoute, et si on repartait sur une meilleure entente hein.

 Je lui tends la main et force un sourire sur mon visage sérieux. Le résultat est plutôt beau je crois.

 - Je m'appelle Kawa. Kawa... Fueuta. Ouais, Kawa Fueuta! (*Et surtout plus Sen'Ken'*) Et toi?
_________________


Dernière édition par Fueuta le Mer 14 Avr 2010, 07:06 pm; édité 1 fois
Revenir en haut
Myra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Dim 11 Avr 2010, 09:35 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

 - Mmmm? Quoi? Eh, ça va? 
 

Je répondis après un petit moment.

- Oui oui, ça va.

- Écoute, et si on repartaient sur une meilleure entente hein.

Il me tendit la main et sourit. Ce sourire contrastait avec son air sérieux.

 - Je m'appelle Kawa. Kawa... Fueuta. Ouais, Kawa Fueuta! Et toi?


- Myra Daye Noran...

Le mention de mon nom de famille me fit encore plus de mal que de pensé à eux. Ils m'ont abandonés. J'aurais voulu les revoirs une seule fois. Mais non...ils étaient partit sans me laisser une moindre note ! Je serrais les dents ce qui me fit mal aux machoires. Je fixais Kawa enfin Fueuta. Je n'avais pas preter attention à son physique. Ses cheveux presque aussi pâle que les miens, des yeux noir...tout à fait déroutants. Je m'attardais sur ces prunelles. Je détournais la tête. Gênée. Je ne prêtais gruère attention à l'apparence des gens. Je cherchais à percer leur coquille de gêne et de parler librement avec eux. Cette fois-ci était un peu plus délicat. Notre conversation n'avait pas commencé du bon pied. Mais elle s'améliorait peu à peu.

- Et... Je ne veux pas paraître indiscrète mais pourquoi parle te des Menawans avec autant de hargne ?

Je savais que cette question le rendrais surement fâché mais s'il voulait me répondre ou pas c'est son choix.
Revenir en haut
Fueuta
Peuple de la Source

Hors ligne

Inscrit le: 01 Avr 2010
Messages: 50
Localisation: Quelque part, suivi d'un Fa et d'un Do
Masculin

MessagePosté le: Mar 13 Avr 2010, 10:27 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

 Après m'avoir donné son nom, elle se renfrogne de nouveau. *Mais, qu'est-ce qu'elle a?* Elle se met alors à me dévisager s'arrêtant, comme tout le monde, arrivée à mes yeux. Je m'amuse en silence, comme à mon habitude, du mélange de curiosité et de malaise que je lis dans les siens. Comme tant autres avant elle, elle succombe d'abors à l'envi inexplicable de comprendre le secret de mon regard, que je ne connais ni métrise moi même, puis fini par s'avouer vaincue et détourne les yeux, troublée et gênée à la fois. Je ne connais que moi, à ce jour, qui soutient mon regard indéfiniment. Même mes propres parents finissaient par baiser les yeux, trouvant malgré tout le moyen de me faire sentir inférieur jusqu'à preuve du contraire. Pourtant, on dirait que cette fille à tenter de percer quelque secrets en moi et elle à bien faillit réussir: une seconde, l'être que l'on m'a appris à être à courbé l'échine, mais ça n'a pas durée... *Reprends sur toi mon vieux, c'est pas digne d'un Sen'Ken'!*

 - Et... Je ne veux pas paraître indiscrète, mais pourquoi parle tu des Menawans avec autant de hargne?
 - Pour rien, parce que je suis idiot, réponds-je en détournant les yeux, renfrogné.

 *Qu'est ce que ça coûterait de lui répondre... juste un peu. Ça peut pas faire bien de mal. Et puis, pour une fois que quelqu'un veux savoir quelque chose de notre vie* Je soupir en ramenant mes bras sur mes genoux. Je regarde loin devant moi; je fixe l'horizon sans jamais en voir les limites, là où défile rien et le monde à la fois.

 - En fait... Disons... Bon, je veux pas raconter ma vie, mais disons qu'on a toujours espéré de moi que je devienne Menawan, mes parents étant Menawans et mes triplets d'ainés l'étant devenu par la suite, on n'attendait rien d'autre de ma part. En plus, voulant être à la hauteurs de mes frère et soeurs, j'ai toujours performé à l'école et je me suis retrouver avec l'un des meilleurs, et plus sévère, maître... alors je devais plus juste être Menawan, je devais être SUPER Menawan... Mais ça jamais collé entre moi et mon maître et il a fini par me lâcher, y'a quelque mois déjà. Faut dire que j'ai sortis beaucoup d'idée stupides pendants mon apprentissage... Quand je suis revenu chez moi, j'était devenu la risé de ma famille... une honte! Je les avaient déçu... j'était leur fils, certe, sous conditions toutefois... j'ai échouer à répondre à Cette condition alors nous nous sommes séparés...

 J'ai un rire jaune pour moi-même alors que reprends sa place en moi Celui qui fut élevé en moi, qui fut aquis et qui chasse, dans mes heures les plus sombres, Celui qui est inné, qui a grandit avec moi, qui est oublié, rebellé:

 - Je l'avais bien chercher aussi: à me faire autant féliciter par mes maîtres de classe, j'ai fini par devenir dépendant à ces marques de reconnaissances et j'ai oublié l'importance de la critique, inculquée par mes parents: "Le talent est quelque chose de bon qui n'a pas besoin d'être montré et corrigé, les défauts sont mauvais, toutefois. Rappelle-toi Kawa, le meilleur des amis sera celui qui verra tes défauts, te les mettra sous le nez et te forcera à les corriger. Le meilleurs des amis fera de toi l'être le plus bon possible." (J'affiche un air entre le mépris et la déception alors que je pose ma tête sur mes bras.) Par ma bêtise, j'ai perdu MON meilleurs des amis: mon maître. Je n'ai jamais connu d'homme qui savait aussi bien voir tout les moindres défauts que j'avais sans me noyer de félicitations inutiles... il aurait sans doute fait de moi le meilleurs des meilleurs Hommes...

 *Bon, ça va allé, ça suffi la thérapie.* *C'est pas une thérapie, c'est un tapage dessus extrème!* *C'est une renforsation des principes moraux par diction orale...* *Tu parles comme papa!* *Papa était un sage! Oh! Et puis, ça suffi! Je m'obstine avec moi-même!* Peu fier de ma performance, passant ma main dans mes cheveux, je tourne à nouveau la tête vers les ténèbres du parc en grognant. Je réprime une espèce de sensation de légèreté qui crossait de façon dangeureusement appaisant en moi. *Ne pas lier bien-être et laissé allé. C'est capital!* Je m'apaise tranquillement et me tourne de nouveau vers mon interlocutrice, le visage calme et sérieux; inviolable:

 - Et toi? Depuis combien de temps es-tu quelqu'un que je peux offusqué par mes propos hargneux?

 Puis j'ajoute, apercevant un jeune fille éloignée derrière nous:

 - C'est ton apprentie?
_________________


Dernière édition par Fueuta le Mer 14 Avr 2010, 07:24 pm; édité 3 fois
Revenir en haut
Myra
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 14 Avr 2010, 06:26 pm    Sujet du message: La pleine lune... Répondre en citant

- Pour rien, parce que je suis idiot.

Je continuais à le fixer d'une manière... plus interressée à ses propos. Moi qui n'écoute rarement ce que les autres disent. Une première quoi.

- En fait... Disons... Bon, je veux pas raconter ma vie, mais disons qu'on a toujours espéré de moi que je devienne Menawan, mes parents étant Menawans et mes triplets d'ainés l'étant devenu par la suite, on n'attendait rien d'autre de ma part. En plus, voulant être à la hauteurs de mes frère et soeurs, j'ai toujours performé à l'école et je me suis retrouver avec l'un des meilleurs, et plus sévère, maître... alors je devais plus juste être Menawan, je devais être SUPER Menawan... Mais ça jamais collé entre moi et mon maître et il a fini par me lâcher, y'a quelque mois déjà. Faut dire que j'ai sortis beaucoup d'idée stupides pendants mon apprentissage... Quand je suis revenu chez moi, j'était devenu la risé de ma famille... une honte! Je les avaient déçu... j'était leur fils, certe, sous conditions toutefois... j'ai échouer à répondre à Cette condition alors nous nous sommes séparés...



Ses parents l'ont reniés ou quoi !? Quel cruauté... Son Maître l'a lâché...comment pouvait-on abandoner son apprentie ?

 Je l'avais bien chercher aussi: à me faire autant féliciter par mes maîtres de classe, j'ai fini par devenir dépendant à ces marques de reconnaissances et j'ai oublié l'importance de la critique, inculquée par mes parents: "Le talent est quelque chose de bon qui n'a pas besoin d'être montré et corrigé, les défauts sont mauvais, toutefois. Rappelle-toi Kawa, le meilleur des amis sera celui qui verra tes défauts, te les mettra sous le nez et te forcera à les corriger. Le meilleurs des amis fera de toi l'être le plus bon possible. Par ma bêtise, j'ai perdu MON meilleurs des amis: mon maître. Je n'ai jamais connu d'homme qui savait aussi bien voir tout les moindres défauts que j'avais sans me noyer de félicitations inutiles... il aurait sans doute fait de moi le meilleurs des meilleurs Hommes...


Après son explication, il passa sa main dans ses cheveux. Cette histoire peu joyeuse ne me remontais pas vraiment le moral... Disons que j'ai le moral à plat...

- Et toi ? Depuis combien de temps es-tu quelqu'un que je peux offusqué par mes propos hargneux ?

Il regarda vers les maisons. « J'ai completement oubliée Abbye ! Quelle sorte d'amie je peux faire ! ».

- C'est ton apprentie ?

- Je ne suis Menawan que depuis un an... et cette jeune fille est disons... enfin je vien de la rencontrer...

Je me tue un moment.

- Je suis désolé d'avoir parlé de cela. Cette histoire est plutôt triste... Je suis désolée d'avoir abbordée le propos des Menawans.

Je regardais le sol, laissant tombé mes cheveux dans mon visage. Obstruant la vue des autres sur mon visage. Je réprimais un sanglot. « Il est seul lui aussi...» pensais-je. Cette pensée me remonta le moral qu'un instant. Il lui manque un an d'apprentissage... Je fixais encore ses yeux. J'y avais trouvé quelque chose qu'il tentait de câché.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:05 pm    Sujet du message: La pleine lune...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet     Index du Forum -> Déplacements -> Sous-Marins Toutes les heures sont au format GMT - 4 Heures
Aller à la page: 1, 2, 3, 4  >
Page 1 sur 4

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com